Category OSBGS Mag

SVEN VÄTH, UN ARTISAN DE LE SCÈNE ALLEMANDE / Sven Väth, an artisan of the German scene

English version belows

Point de vue musique électronique, quand on pense à l’Allemagne, on pense forcément à Berlin. Cependant, d’autres villes ont permis à la scène allemande de se développer et tout particulièrement Francfort avec Sven Väth.

Propriétaire d’un club et de trois labels, dont deux à l’origine de la Trance, Sven Väth est un nom incontournable de la scène allemande et fait partie de cette poignée de DJs qui tourne dans les festivals et les plus grands clubs du monde depuis presque trente ans.

Des débuts dans la New Wave

La vocation pour le DJing de Sven Väth s’éveille après un séjour à Ibiza alors qu’il n’est encore qu’un adolescent mais sa carrière commence avec le groupe New Wave OFF pour Organization For Fun avec Michaël Münzing et Luca Anzelotti (futurs Snap).

Entre 1985 et 1990, le groupe sort une dizaine de maxis, dont Step By Step et Electrica Salsa ainsi que deux albums, Organisation For Fun en 1988 qui les consacre au rang de pop star et Ask Yourself l’année suivante.

Quand le DJing prend le dessus

Cependant, Sven Sväth n’est pas attiré par cette reconnaissance et décide d’arrêter pour se consacrer au DJing qu’il a commencé en 1982 en devenant résident du Dorian Gray qu’il fréquente depuis ses 15 ans.

Il obtient une deuxième résidence dans un autre club de la ville, le Vogue, qu’il rachète en 1988 et renomme l’Omem. Dans celui-ci, son style, très électronique, oscillant entre EBM, House et Acid House rencontre un vif succès.

La scène Trance de Francfort

Au début des années 1990, après un séjour à Goa, Sven Väth ouvre avec Matthias Hoffman et Heinz Roth deux labels, Eye Q et Harthouse, qui seront à la base d’un nouveau style électronique, la Trance.

Ce nouveau son rencontre rapidement un certain succès qui pousse de nombreux producteurs à envoyer des démos aux labels de Väth. Ceux-ci sortiront alors quelques futurs classic de Hardfloor ou encore Der Dritte Raum. Sven Väth sortira également quelques EPs et LPs en solo ou avec son projet Barbarella (avec Ralf Hildenbeutel).

Haalleycks

 

English version

In Electronic Music, when we thought to Germany, in first, we thought to Berlin. But other cities allowed to the German scene to grow up and especially Francfort with Sven Väth.

Owner of a club and three labels, whose two in the origin of Trance, Sven Väth is one of is DJs who plays in festivals and famous clubs in the world for almost thirty years.

Beginning in the New Wave

His vocation to be DJ awoke after a trip in Ibiza when he was teen but, his musical career began with the New Wave group OFF (Organization For Fun) with Michaël Münzing and Luca Anzelotti (both will formed after the duet Snap).

From 1985 to 1990, the group released a dozen of EPs like Step By Step and Electrica Salsa and two LPs, Organisation For Fun in 1988, which dedicate them as pop star, and Ask Yourself the year after.

When DJing takes over

However, Sven Väth wasn’t attract by this recognition and decided to stop OFF to focus him on the DJing started in 1982 with a residence at the Dorian Gray, a club where he went since he was 15 years old.

He found a second residence in an another club in the city, the Vogue. He bought and renamed it the Omem in 1988. In this club he played especially EBM, House Acid House and met a great success.

The Francfort Trance scene

In the early 90’s, after a trip in Goa, Sven Väth opened with Matthias Hoffman and Heinz Roth two labels, Eye Q and Harthouse, which introduced a new Electronic Music, Trance.

Quickly, this new sound met a succes and many producers sent demo to the Sven Väth’s labels. They signed producers like Hardfloor or Der Dritte Raum. Väth released some EPs and LPs alone or with Barbarella, duet formed with Ralf Hildenbeutel.

Haalleycks

Translation : Haalleycks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*